Menuiserie MSB intervient sur des constructions neuves comme sur des habitations à rénover. 
Sur ces chantiers de rénovation de l’habitat, nous pouvons réaliser différents projets. Bien que ce soit le plus souvent pour un changement de menuiseries extérieures (fenêtres, portes ,etc.) que nos clients nous appellent, nous intervenons aussi sur nos autres domaines de compétences : aménagements extérieurs (extensions boisterrasses bois/composites, etc.) ou agencement intérieurs.  Nous avons récemment refait entièrement une ancienne charpente traditionnelle qui datait de 1766. 

Ferme, pannes et voliges ont été réalisées dans les ateliers de la menuiserie à Talmont-Saint-Hilaire.

Comment est faite une charpente ?

Une ferme est un des éléments principaux d’une charpente.

La ferme supporte la couverture d’un édifice avec un toit à pentes.
Chez Menuiserie MSB, les fermes sont bien évidemment fabriquées en bois mais elles peuvent aussi être réalisées en métal.
De forme triangulaire quelque soit le nombre de pentes du toit (deux ou à quatre versants), cette partie vitale de la charpente est placée perpendiculairement aux murs de façade dits gouttereaux parce qu’ils portent les gouttières.

Pièces de charpente

Les fermes d’une charpente  sont reliées par l’intermédiaire de pièces longitudinales appelées pannes.

Ces pièces de charpente sont posées horizontalement sur les fermes qu’elles relient au pignons en maçonnerie. Elles supportent les chevrons et la couverture. .
En fonction de sa position dans la charpente, on donne un nom particulier à chaque panne :

  • La panne faîtière, située au sommet de la charpente .
  • La panne sablière, appuyée sur la tête du mur. Elle tient son nom du fait qu’autrefois la maçonnerie était garnie d’un lit de sable pour aplanir et régler le support.
  • Les pannes intermédiaires, situées entre la panne sablière et la panne faîtière, sont appelées pannes ventrières. En focntion de la taille de la charpente et de le surface du toit, il peut y avoir plusieurs pannes ventrières.

Les voliges dernière étape avant la couverture

Une volige est un pièce de bois rectangulaire de faible épaisseur et une largeur supérieure ou égal à 4 fois à celle-ci. Les voliges sont clouées l’une à côté de l’autre sur les chevrons. Elles constituent une sorte de plancher continu appellé voligeage, qui supporte les matériaux de couverture de toiture tels qu’ardoises, zinc ou étanchéité bitumeuse.
Les essences les plus fréquemment employées pour réaliser un voligeage sont les bois résineux ou les feuillus tendres comme le peuplier, le tilleul, l’aulne, ou le bouleau.

Pour cette restauration, comme les charpentiers vendéens du temps jadis, Menuiserie MSB a fabriqué et assemblé fermes, pannes et voliges.

Vous souhaitez être rappelé...